top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurroxiie

Je ne suis pas Hermite ! Je suis bien dans ma bulle!


Il y a quelques temps, j’ai pris conscience de la pression que je me mettais à culpabiliser pour un; « ouin mais tsé, tu lui écris pas souvent… tu prends pas ben soin de tes amis… tu demandes pas grandes nouvelles…»

Bon ok, tu vas me dire que j’exagère… que je passe trop de temps sur mon Netflix, que je ne cherche pas à être sociale, que je fais pas tant d’efforts pour me donner une chance de voir du monde. Mais j’ai un scoop, J’ADORE ÇA !! Oui oui!! J’adore faire mes affaires dans ma bulle. J’ai la chance d’avoir un entourage qui me respectes assez pour me laisser vivre sans me juger.

Mais je sais que je ne suis pas la seule dans cette situation. Je sais aussi que ce n’est pas évident de se retrouver dans tous ces commentaires, ces affirmations, ces critiques… On ne comprend pas pourquoi certains se fâchent à propos de nous, sur ce sujet. Certaines personnes se sentent mise à l’écart, d’autres absorbent énormément notre énergie, sans oublier nos germaines qui sentent le besoin excessif de nous sauver. Mais on les aimes ces germaines ! N’oublions pas que tous ces gens ne nous veulent pas de mal. Ils veulent notre bien, nous protéger.

Malgré toutes les croyances et les jugements, je ne peux m'empêcher d'être bien dans mes doudous. D'être bien quand je suis dans mes choses. Dans mes vieilles pantoufles comme on dit. Pourtant, je parle à tout pleins de gens, je participe à tout plein d'activités qui me sont possible… Ces moments me comblent de bonheur. Je ne ressens pas le besoin d'être toujours en compagnie de quelqu'un.

Aussi, il est un peu vrai que je suis plus productive et en confiance quand je suis dans mes bottines. Dans le fait que je sois beaucoup plus à l'aise de m'exprimer quand je suis dans ma bulle. Pouvoir rire, pleurer, péter et courir partout avec des casserole sur la tête sans critique, sans aucun avis extérieur pour changer ma perception (tu sais, péter ta bulle). Aucune limite dans ce que je peux dire ou penser car j'ai le plein pouvoir de liberté entre mes quatre murs. On ne peut nier la pression que l'on subit sur le paraître au niveau social. À quel point on se demande de quoi on a l'air chaque jour. Donc, en quoi mon plaisir de m'exprimer mieux serait nocif pour ma santé !

C'est vrai je sors beaucoup moins souvent, mais quand c'est le cas, j'ai beaucoup de plaisir. Quand je vois des gens, c'est par choix et non par obligation mentale de bien paraître. Et je ne me sens aucunement coupable de ne pas participer à des événements qui ne me font pas vibrer, ou qui ne me tentent pas tout simplement.

Ai-je peur du jugement pour autant ?! Non je ne pense pas. Je ne me prive pas de faire mes folies et mon contenu en public. Ce que les autres pensent de moi je n'en ai rien a foutre… J'aime ce que je fais et comment je le fais. Évidemment, comme tout le monde, j'aime pas tant me faire tirer des tomates. Mais ça ne m'empêche pas de sortir.

Ai-je peur de ne pas être aimée ?! Pantoute, je sais très bien ce que je vaux et je n'ai pas besoin de l'approbation de personne pour vivre pleinement ma vie. Je n'ai pas besoin non plus d'être dans le monde et de chercher l'attention constamment. J'ai besoin d'outils pour préserver cet amour que j'ai maintenant pour moi, ce lancer socialement dans l'avis des gens est de loin la pire option !

Donc, tout cela pour dire, je suis bien seule chez moi dans mes gugusses. Je suis bien depuis que je me respecte. Je ne me sens pas coupable de prendre soin de moi. Puis, quand j'ai envie d'être entourée de gens, je ne me gène surtout pas pour le faire, car je choisis les gens que je laisse entrer dans mon entourage! Je me respecte.

Et toi, es-tu bien dans tes bonnes vieilles pantoufles ?!

35 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page